La littérature n'a pas dit son dernier mot