ILS PARLENT DE NOUS

« Il y a le ton de Décapage, léger et sérieux : une belle flamme littéraire. »
Le Matricule des Anges

« Décapage est adepte de la gaité corrosive et de l’érudition caustique. » Le Point

« Drôle, incisive, inventive : lifting réussi pour la revue Décapage. » Madame Figaro

« La plus chic et choc des revues littéraires. » Elle

« L’indispensable revue Décapage. »
Le Nouvel Observateur

« L’excellente revue Décapage. »
Le Temps

« Une revue littéraire à garder dans sa bibliothèque. »
TSF JAZZ

« Décapage c’est très bien, c’est une très bonne revue, une des meilleures. »
Europe 1

« La première revue littéraire sérieuse et drôle à la fois. »
Le cottage de Myrtille, babelio.com

« J’étais allergique aux revues littéraires, pontifiantes, sérieuses, barbantes, quoi. Je dis bien J’étais… car après avoir entrouvert la revue Décapage, je me suis engouffrée dans sa lecture ! »
Latina, babelio.com

« Une mise en page très attractive, pleine de fantaisie et de couleurs,
sans parler des phrases caustiques ou humoristiques… »
Soazic-Françoise, babelio.com

« Parfait dosage de sérieux et de récréation, d’auteurs confirmés et de nouveaux venus (au moins pour moi), et ce ton unique, un brin décalé, que certains mal avisés confondent avec du parisianisme. »
incoldblog.fr

Share

La littérature n'a pas dit son dernier mot